LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 8€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Première séance à 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Les vidéos du Toulouse Hacker Space Factory (THSF) à revoir sur TV Bruits
Le Toulouse Hacker Space Factory (THSF) explore depuis 2010 les espaces de dérivation de l’emprise des technologies sur nos vies, en particulier celles en mutation du monde numériques et cybernétique. Les vidéos des interventions sont disponibles sur le site de TV Bruits https://tvbruits.org/spi...

FMR a fêté ses 40 ans à Borderouge
Le temps passe et FMR a 40 ans déjà. La radio toulousaine avait fêté cela au Bikini le 27 novembre 2021 avec une grande soirée de concerts. Le Bikini et FMR s’est aussi une belle et tumultueuse histoire que nous racontent Hervé Sansonetto et Pierre Rogalle dans un documentaire réalisé par TV Bru...

30237
Et voilà, Vidéo en Poche c’est fini, le compteur s’arrête à 30237 copies vendues sans DRM sur clés USB ! À bientôt dans le cyberespace indépendant et surtout IRL dans les salles de cinéma :)Le 30 novembre à minuit, Vidéo en Poche a tiré sa révérence et retourne dans sa bouteille de ...

Install-party samedi 18 juin à Tournefeuille
Vous voulez déconfiner durablement vos ordinateurs ? Envie de découvrir une informatique libre, éthique et accessible ? Vous vous sentez une affection naissante pour les gnous et les pinguins ? L’association Toulibre vous propose de venir découvrir les Logiciels Libres, et comme le premier pas v...

Soutenez Utopia Palmer

Les chouchous des César

Du 21/02/24 au 26/03/24


  • ANATOMIE D’UNE CHUTE

    Du 21/02/24 au 30/04/24 à Toulouse (Borderouge) - Du 23/08/23 au 30/04/24 à Tournefeuille

    Qu’on se le dise, Anatomie d’une chute, d’une intelligence rare, mérite amplement tous les honneurs et superlatifs qui le comblent. Et, ce n’est pas si fréquent, il a déclenché l’enthousiasme unanime de notre petite délégation utopienne au Festival de Cannes. Y compris auprès des plus allergiques d’entre nous (il y en a…) aux films de procès – genre passionnant s’il en est, mais qui peut facilement, par ses répétitions, son rythme dolent, générer un certain ennui. Or Justine Triet déjoue brillam... (lire la suite)


  • CHIEN DE LA CASSE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Chien de la casse est un film très ancré géographiquement. Ça se passe dans un petit village de l’Hérault. Un village de pierre avec son église romane et sa petite place pas loin. Plutôt joli, ce village, perché dans sa garrigue, mais franchement ce n’est pas qu’il soit joli qui nous intéresse ici. On y suit des loulous en jogging baskets qui zonent, pas moins qu’en banlieue : sur le banc de la petite place, le jour comme la nuit, les conversations, les joints, la bière, les blagues et l’ennui. ... (lire la suite)


  • JE VERRAI TOUJOURS VOS VISAGES

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Quand on est victime d’une agression, qu’on a subi un vol à l’arraché, un cambriolage avec séquestration, et après que les dommages corporels ou matériels ont été réparés, que les coupables ont été condamnés, que se passe-t-il dans la tête des victimes ? Se remet-on réellement des bleus à l’âme ? Nos sensations, nos réactions, nos vies ne sont-elles pas irrémédiablement chamboulées ? La première scène donne tout de suite le ton, nous indique avec quel œil nous allons suivre cette histoire passi... (lire la suite)


  • LE PROCÈS GOLDMAN

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Il est question dans ce film absolument emballant du retentissant procès intenté à Pierre Goldman, qui défraya en son temps la chronique judiciaire. En son temps, c’est-à-dire en 1976, ça remonte un peu. Pour les relativement jeunes générations, Pierre Goldman n’est autre que le demi-frère (aîné) de l’immarcescible Jean-Jacques (brièvement incarné dans le film). Alors que le cadet n’a pas encore percé et gratouille discrètement sa guitare au sein du groupe Taï Phong, Pierre Goldman est alors une... (lire la suite)


  • LE RÈGNE ANIMAL

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    « Celui qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience ». Des citations de cet acabit, de René Char ou d’autres illustres et fins auteurs, François en a un plein sac en réserve. Sa conversation en regorge, brandies comme autant de cartes « joker » imbattables pour faire face et expliquer toutes les situations de la vie. Ça lui donne forcément un petit côté puits de culture sûr de lui un peu agaçant – mais comment en vouloir à un père de tenter d’inculquer tant bien que ... (lire la suite)


  • PERFECT DAYS

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Enfin ! avons-nous envie de dire. C’est un retour en force que célèbre Perfect days, tellement Wim Wenders, le réalisateur allemand le plus inspiré, le plus adulé, semblait depuis une bonne décennie avoir définitivement tourné la page de la fiction. Réservant le meilleur de son art au service de documentaires sur les pas de Pina Bausch, Sebastião Salgado, plus récemment Anselm Kiefer, on avait presque perdu l’espoir de retrouver le merveilleux conteur d’Au fil du temps, d’Alice dans les villes, ... (lire la suite)